La vie de pantin dans notre monde

Et si guignol était un bonhomme en chair, voilà comment il se comporterait

Collection de fèves de marionnettes


La troupe de théâtre de guignol est en vacances forcées, la saison hivernale étant peu propice à de nouveaux contrats. Certes noël est une période faste, riche en festivités diverses, surtout enfantines, il faut bien amuser des loupiots avides de nouveautés et le père noël ne rechigne pas à partager sa tâche.

Guignol est tout d'abord enchanté, ce temps libre lui permet de souffler un peu, de se poser, respirer, car notre vedette nationale a beaucoup donné de sa personne au travers de représentations hautes en couleur. La marionnette est consciente qu'elle se doit à son public et ne peut se permettre la moindre défaillance. Hélas au bout de quelques jours, la nature bouillante du pantin reprend le dessus, au grand désespoir de son épouse. Guignol tourne en rond, ses journées consistent à éplucher en long en large et en travers un quotidien régional, lu et relu, telle la bible, une fois le journal décortiqué, Guignol attend fébrilement l'heure de la préparation du repas afin de mettre son nez dans les casseroles, humant les effluves culinaires, ce qui agace prodigieusement Madelon, lasse d'avoir un chien de chasse renifleur à ses côtés, le joyeux drille ne peut s'empêcher de commenter le menu, voir de conseiller une cuisinière exaspérée . Heureusement les beaux jours arrivent, promesse de futurs et fructueux engagements, chacun reprend espoir en retrouvant ce qui fait le sel de leur existence.

marionnette de guignol